Comment Frêche a fait capituler le PS

Comment Frêche a fait capituler le PS