Le Point est relaxé dans l’affaire Julien Dray

Le Point est relaxé dans l’affaire Julien Dray

Autre news… ! Horlogerie ! D’après mon confrère JeanMarcMorandini.com, la cour d'appel de Paris a relaxé aujourd’hui l'hebdomadaire le Point qui était poursuivi pour diffamation publique par le député socialiste de l’Essonne Julien Dray, après un article le décrivant comme "acheteur compulsif" de montres.

En première instance, le directeur de la publication du Point, le controversé Franz-Olivier Giesbert, avait été condamné à verser une amende de 1.001 euros au titre des dommages et intérêts au député socialiste qui réclamait 40.000 euros.  

La cour d'appel de Paris est revenue sur cette condamnation et a débouté Julien Dray de l'ensemble de ses poursuites.  

Je vais donc immédiatement appeler un célèbre expert horloger du 7e arrondissement de Paris, grand spécialiste de montres de collection, où Julien Dray a ses habitudes, pour lui demander quelle heure il est !