Dave dans Une chanson pour ma mère au cinéma le 27 mars 2013 !

Une chanson pour ma mère avec Dave, Sylvie Testud, Patrick Timsit, Guy Lecluse, Fabrizio Rongione dont l'histoire se déroule principalement à Libramont en Belgique. Un film pour toute la famille.

Quelque part dans les Ardennes, aujourd’hui… C’est parce qu’ils adorent leur maman qui est très gravement malade, que les membres de cette famille décomposée décident de lui offrir le plus incroyable des cadeaux d’adieu : une rencontre avec Dave, le chanteur, son idole, en personne !
Mais ce projet extraordinaire est peut-être un peu trop ambitieux pour cette famille ordinaire qui croule sous les non-dits et le silence depuis si longtemps. Leur amour pour leur mère et la force des liens familiaux retrouvée leur donneront-ils le courage et la folie nécessaire pour atteindre leur but ? Unis autour de leur projet, leur plan va pourtant déraper et prendre une tournure inattendue quand ils vont finir par... kidnapper Dave, leur victime d’un soir !

 

Une chanson pour ma mère le 27 mars 2013 au Cinéma

Au cinéma le 27 mars !

 

Jöel Franka, scénariste et réalisateur du film parle de Dave :

Joel Franka, Une chanson pour ma mère le 27 mars 2013 au CinémaQuand il est en public, il joue aussi un rôle. Même si cela s’appuie sur un talent et une humanité qui sont authentiques, il s’est construit un personnage et pour le film, je voulais que l’on aille au-delà. En préparant le jeu avec lui, tout le travail a consisté à le faire réagir comme il le ferait en privé et récupérer ainsi l’homme qui ne joue pas. On ne lui demande pas de jouer Dave.

Cela ne l’intéressait d’ailleurs pas. Ce sont les histoires de cette drôle de famille qui l’attiraient.
Il était touché par le côté humain du scénario et il aimait l’idée d’être un catalyseur. D’une certaine façon, on a jeté Dave dans un milieu qui n’est pas le sien pour révéler ce qu’il est vraiment.
Ce n’est pas son propre rôle, parce qu’il est rarement kidnappé par une famille ! Il fait bien plus que jouer son propre rôle… Il a utilisé des choses de lui qu’il a mises dans un personnage qui ressemble à son image. On a travaillé avec un coach avec lequel Dave a construit
un personnage, comme un acteur qui se serait préparé à jouer le rôle d’un chanteur. On a fait des exercices d’improvisation. Il s’est complètement investi.
Dave est assez naturel. Il offre une sorte de spontanéité. On a souvent l’impression qu’il ne joue pas. C’est fantastique, parce que c’est quelque chose que l’on peut avoir avec des jeunes acteurs. Et d’une certaine façon, c’en est un… Il s’est tout de suite parfaitement intégré à cette bande de comédiens, à laquelle il était extrêmement fier d’appartenir. Il n’était pas plus mis en avant qu’un autre, il faisait partie de cette troupe. Il m’a confié que c’était sa plus belle expérience artistique, parce que c’est une expérience de groupe. Il avait déjà ressenti cela avec « Godspell » une comédie musicale dans laquelle il avait joué voilà longtemps.

 

Dave dans son propre rôle (ou presque)

Dave dans Une chanson pour ma mère le 27 mars 2013 au CinémaDave raconte et explique comment il a vécu cette nouvelle aventure en tant qu'acteur :

"Dès le début, j’ai été touché par l’histoire de cette famille. C’était comme un roman paysan, et cela m’intéressait. Il y avait une véritable authenticité dans la peinture de cette famille ; trois fils et une fille, partis par monts et par vaux, et revenus pour leur maman en fin de vie.

J’ai eu le déclic voici deux ou trois ans. Tout à coup, j’ai compris que tout se passe dans l’échange. Jouer ne se fait pas seul : on joue avec quelqu’un. Et pendant le tournage du film de Joël, tous mes compagnons de jeu m’ont aidé. Sylvie Testud, à qui j’avais confié
mes doutes à notre première rencontre aux essais d’habillage, a été tout de suite on ne peut plus bienveillante. J’ai un souvenir précis :
lorsque nous avons tourné la scène où elle me regarde à travers le pare-brise de la voiture dans laquelle je me suis enfermé, j’ai reçu
de l’amour… J’ai alors compris qu’être acteur était un truc de môme.

Daniel Auteuil, que je considère un peu comme mon frère et qui est le seul acteur que je connaisse, m’a répondu deux choses quand
je lui ai demandé conseil : Imagination et Amuse-toi.

Dans le film de Joël, je me retrouve dans des situations que je n’ai (heureusement) jamais vécues. Bien que le personnage porte mon nom et me ressemble, je joue un rôle. Pour m’y préparer, Joël Franka m’a conseillé un coach avec une approche très Actors Studio (je crois), qui m’a beaucoup intéressé. Il m’a fait jouer les mêmes scènes sous différents angles : fâché, prétentieux, angoissé… Et ça m’a passionné.

(...)  L’enthousiasme de Joël est très encourageant et ma seule crainte était de le décevoir."

 

Découvrez la Bande-annonce du film :


 

Du 5 au 19 mars 2013, IDF1, Bonne Pioche et The Walt Disney Company France
vous proposent de gagner 15x2 places de cinéma et 15 BO promo du film Une chanson pour mère.

Rendez-vous sur la page du concours en cliquant ici.

 

 

(photos Cécile Burban)