aire Bettencourt: Non-lieu pour Nicolas Sarkozy

aire Bettencourt: Non-lieu pour Nicolas Sarkozy

Première news média ! Breaking news ! Politique ! D’après mon confrère Le Monde.fr, ils ont tout tenté, exploré tant de pistes, mais les deux juges d'instruction bordelais chargés de l'affaire Bettencourt, Jean-Michel Gentil et Valérie Noël, n'ont pu se résoudre à renvoyer devant le tribunal correctionnel, pour "abus de faiblesse", l'ancien chef de l'Etat, Nicolas Sarkozy.

 

Dans leur ordonnance de renvoi d’aujourd’hui, ils ont en effet conclu à un non-lieu en faveur de M. Sarkozy. Dix autres mis en examen – dont l'ancien ministre du travail Eric Woerth, le dandy François-Marie Banier, l'avocat Pascal Wilhelm, l'ex-gestionnaire de fortune Patrice de Maistre ou l'homme d'affaires Stéphane Courbit – devront, eux, prendre place sur les bancs du tribunal correctionnel de Bordeaux, vraisemblablement courant 2014. Les juges ont préféré prendre les devants et n'ont pas voulu attendre que la Cour de cassation, saisie par les mis en examen, se prononce sur la régularité de la procédure.

Rappelons que le 21 mars dernier, l'ex-chef de l'Etat avait pourtant été mis en examen pour "abus de faiblesse" dans l'affaire Bettencourt, et l'hypothèse de son retour dans l'arène politique en avait pris un sacré coup. Comment comprendre ce qui peut apparaître aujourd'hui comme un revirement ?