Serge le lama: Mathieu, l'un de ses "ravisseurs", témoigne

Serge le lama: Mathieu, l'un de ses "ravisseurs", témoigne

Autre news media ! Insolite ! Selon le site Internet de mon confrère Sud Ouest , mercredi soir, cinq jeunes ont "volé" un lama de 8 ans dans un cirque pour le promener dans les rues de Bordeaux et... dans le tramway de la ville. Très vite, les passagers présents dans la rame prennent des photos pour les poster sur les réseaux sociaux.

 

Rappel des faits :

Mathieu, l'un des cinq jeunes ravisseurs, est revenu sur l'incident qui a fait le tour du web.

Après son service, le jeune barman de 20 ans retrouve des amis pour une soirée. Sur le chemin du retour, ils croisent un cirque franco-italien. Ils pénètrent dans la partie zoo et prennent en photo deux chameaux avant de découvrir un lama. 

"On avait peur qu’il soit rêche comme des dreadlocks mais il était tout doux. On lui a tous fait de gros câlins" confie Mathieu qui est "retombé en enfance".

 

Puis, après avoir fait le tour du cirque, le groupe décide de se prendre en photo en train de faire le poirier. "Mais, la photo était pourrie, trop floue" explique-t-il. "On a trouvé de la musique de cirque sur nos smartphones, on l’a mise à fond et on a joué aux dompteurs de lama qui saute par-dessus les spectateur".

 

Puis, les cinq amis décident d'un commun accord de sortir le lama de son enclos. "Ça le changeait. Ce n’était pas un acte militant pour libérer des animaux de cirque ni quelque chose de prémédité pour nuire. Ça s’est fait comme ça, dans l’instant". Pendant la promenade, Mathieu et ses amis décident de monter dans le tramway de Bordeaux et d'y emmener l'animal. "On ne le tenait même plus par sa laisse. Il nous a suivis gentiment. Mais c’est sûr que les passagers ont halluciné !". 

 

Mais leur virée avec Serge le Lama - comme ils l'ont surnommé - va vite s'achever quand les agents de Keolis font descendre l'animal du tramway et l'attachent à un lampadaire.

 

La bande d'amis sera interpellée par les policiers avant d'être placés en garde à vue et d'être libéré le jeudi après-midi. Ils seront convoqués pour une mesure de réparation pénale. Après avoir déposé plainte, le dirigeant du cirque a fait savoir, ce week-end, qu'il retirait sa plainte.

 

"On adore les animaux, on l’a promené avec nous comme on aurait fait avec un bon chien" conclut ainsi Mathieu.