Affaire DSK/Banon: "délire glauque et malsain" (Guillemette)

Affaire DSK/Banon: "délire glauque et malsain" (Guillemette)

Affaire DSK ! La divine Brigitte Guillemette, l'ex-femme de DSK, confie au Nouvel observateur que "rien de ce que dit Anne Mansouret (la mère de la divine Tristane Banon) n'est vrai".

Elle s'apprête à déposer plainte en diffamation contre cette dernière qui affirme l'avoir contactée en 2003, peu après les faits de tentative de viol reprochés par la divine Tristane Banon à DSK. L'ex-femme de Strauss-Kahn lui aurait alors confié qu'elle savait qu'il avait eu plusieurs fois un comportement "déplacé vis-à-vis d'étudiantes, mais que jamais elle n'aurait pensé qu'il irait jusque-là". L'intéressée dément formellement ces propos.

La divine Brigitte Guillemette affirme auprès de nos confrères qu'elle n'est pas "une des proches" de la divine Anne Mansouret et que sa fille, la divine Camille Strauss-Kahn, "n’a jamais été une amie de Tristane Banon". "Tous les propos qu’elle me prête sont faux. Nous sommes pris dans un délire glauque et malsain qu’il est grand temps de stopper", affirme-t-elle.

Et d'ajouter: "Si je porte plainte aujourd’hui, c’est simplement pour tenter, si possible, de rétablir la vérité et de préserver notre tranquillité. Je n’ai qu’une obsession : protéger ma fille", ajoute-t-elle.

La divine Brigitte Guillemette assure avoir accepté d'être la marraine de la divine Tristane Banon pour "rendre service" à la divine Anne Mansouret, qui le lui avait demandé avec "insistance". "Je suis donc sa 'marraine', formellement...", souligne-t-elle.

Avant d'affirmer que la divine Tristane Banon n'a pas rencontré DSK en 2003 par son intermédiaire, ni par celui de sa fille Camille."Je suppose qu’elle avait été recommandée par sa maman", explique-t-elle.

 

A suivre…