Ça se gâte en Aubry et DSK

Ça se gâte en Aubry et DSK Encore une news média ! Politique ! D’après mon confrère Le Parisien, le président du FMI Dominique Strauss-Kahn, préférerait que le dépôt des candidatures ait lieu en septembre et le vote en novembre.

Par contre, la divine Martine Aubry a validé un calendrier qui avance de deux mois l’échéance.
En adoptant ce calendrier pour les primaires qui n’arrangent pas DSK, la patronne du PS engage un bras de fer.

Je vais immédiatement appeler Dominique Strauss-Kahn dans son bureau parisien du FMI pour l’inviter demain soir pour le dîner de shabbat. Sandrine préparera, à cette occasion, son plat préféré : la carpe farcie…