Record d’audience pour Dominique Strauss-Kahn hier soir sur TF1

Record d’audience pour Dominique Strauss-Kahn hier soir sur TF1

Hier soir, dimanche 18 septembre, le JT de 20H de la chaine préhistorique TF1, présenté par la divine Claire Chazal, qui recevait Dominique Strauss-Kahn, a réuni en moyenne 12,5 millions de téléspectateurs avec une part d'audience de 44,5% et réalise ainsi la plus forte audience de l'année pour un JT.

Lors de sa première interview quatre mois après son arrestation à New York, Dominique Strauss-Kahn a confessé une "faute morale" qui lui a fait manquer son "rendez-vous avec les Français" mais a fermement nié avoir agressé les divines Nafissatou Diallo et Tristane Banon, dimanche.

Deux semaines après son retour à Paris, DSK, qui a perdu la direction du FMI et toute chance de concourir à l'élection présidentielle, a répondu pendant une vingtaine de minutes aux questions de la divine Claire Chazal.

Vêtu d'un costume sombre, le visage grave, l'ancien directeur général du FMI, qui n'avait jamais donné sa version de sa rencontre avec la divine Nafissatou Diallo le 14 mai dans un hôtel de New York, a admis une relation "non tarifée" qu'il a qualifiée de "faute morale dont", a-t-il dit, "je ne suis pas fier" et qu'il n'a "pas fini de regretter".

"Ce n'est pas juste une faiblesse, c'est une faute morale", "je l'ai payée lourdement", "ma légèreté, je l'ai perdue pour toujours", a-t-il dit, sur un ton combatif.

DSK a affirmé que lors de sa relation avec Mme Diallo, il n'y avait eu "ni violence, ni contrainte" et qu'il n'y avait eu aucune trace "de griffure (...) ni sur elle, ni sur lui".

Il a ajouté qu'il n'avait "pas l'intention de négocier" dans la procédure civile intentée par son accusatrice.

Quant à son avenir immédiat, DSK a affirmé qu'il allait "se reposer", "prendre le temps de réfléchir, mais toute ma vie a été consacrée à essayer d'être utile au bien public", ajoutant: "On verra...".