L'agression sexuelle de DSK reconnue mais prescrite

L'agression sexuelle de DSK reconnue mais prescrite

Autre news… Justice ! D’après tous mes confrères, le parquet de Paris a classé hier sans suite la plainte pour "tentative de viol" de la divine Tristane Banon contre Dominique Strauss-Kahn, estimant toutefois que des faits qualifiés d'agression sexuelle étaient "reconnus" mais prescrits.

A l'issue de l'enquête, "il ressort que si faute d'éléments de preuve suffisants, les poursuites ne peuvent être engagées du chef de tentative de viol, des faits pouvant être qualifiés d’agression sexuelle sont quant à eux reconnus", ajoutant que ces faits commis en 2003 ne peuvent être poursuivis car prescrits après trois ans.

 

Je vais immédiatement appeler l’avocat de la divine Tristane Banon, Maître David Koubbi, pour lui demander si sa cliente est « sensuelle et sans suite »…