Présidence de l'UMP: Jean-François Copé campe sur ses positions

Présidence de l'UMP: Jean-François Copé campe sur ses positions

Autre news media ! Politique ! D’après mon envoyé spécial dans le 8e arrondissement de Paris, l’interviewer masqué du JJDA, Jean-François Copé, président proclamé de l'UMP, a de nouveau campé aujourd'hui sur ses positions de conserver son poste jusqu'après les municipales de 2014, tout en disant avoir entendu le message de "devoir d'humilité" adressé par les électeurs dimanche.


L'UMP est qualifiée pour le second tour des trois législatives partielles qui se sont déroulées dimanche dans les Hauts-de-Seine, l'Hérault et le Val de Marne.


"Les électeurs nous renvoient à un devoir d'humilité", a déclaré Copé sur la chaine préhistorique Public Sénat, "l'électorat de droite qui s'est mobilisé beaucoup pour ses élections nous adresse un message clair : ils préfèrent que l'on soit d'abord là pour s'opposer plutôt que pour se chamailler". "Je suis désolé de cette situation nationale. Tout cela devrait normalement nous conduire à l'apaisement", a dit Copé qui a "mis sur la table une proposition que chacun peut entendre" et pour laquelle il ne "voit pas aujourd'hui d'autre proposition alternative".